Boîte à outils en SHN

La série d’ateliers de la Boîte à outils en SHN prend la forme de séances pratiques présentant des outils et des techniques de pointe dans les sciences humaines numériques. La série a ét lancée par la bibliothèque de l’Université d’Ottawa en automne 2017, et organisée par la coordonnatrice des SHN pendant les deux dernières années.

S’agissant de l’un des événements les plus populaires du campus dans le domaine des sciences humaines numériques, il a attiré des participants du secteur des arts, de la médecine, de l’ingénierie, des bibliothèques de l’Université d’Ottawa et du Collège St Paul’s, de Bibliothèques et Archives Canada, ainsi que d’Ingenium.


La série Boîte à outils en SHN a lieu les mercredis de 11h30 à 13h00 dans l’EspaceCréatiif (Pavillon Pérez, salle 302), aux dates indiquées ci-dessous. Cette année, la série sera présentée dans un format hybride, avec une participation en personne dans l’EspaceCréatif et une option de participation à distance via Zoom. Les inscriptions sont désormais ouvertes pour la participation à distance via les liens ci-dessous. (L’inscription n’est pas nécessaire pour la participation en personne).

Les masques ne sont pas obligatoires, mais sont fortement encouragés pour assurer la sécurité de tous les participants.

Nous sommes impatients de vous accueillir cet automne !


28 septembre: Introduction à Git et Github

Yoo Young Lee, Chef, Technologie de l’information (Bibliothèque de l’Université d’Ottawa)

S’inscrire pour l’accès virtuel

Cet atelier présente les bases de Git et GitHub pour le contrôle de version et la collaboration. Git en tant que logiciel de contrôle de version et GitHub en tant que référentiel en ligne pour stocker et partager facilement vos projets ont été largement utilisés et adaptés par les communautés académiques pour leurs recherches. Dans cet atelier pour débutants, bibliothécaire Yoo Young Lee vous présentera les concepts clés de Git, créerez votre propre dépôt Git, le publierez sur GitHub, et clonerez/fixerez un des dépôts GitHub existants. Aucune expérience préalable n’est requise.

Avant de participer à l’atelier, veuillez créer un compte GitHub gratuit, et télécharger Atom (ou tout autre éditeur de texte de votre choix) et GitHub Desktop sur votre ordinateur. 

Veuillez apporter votre ordinateur à l’atelier.

12 octobre: Static: un flux de travail pour créer des sites web qui durent

Dre Constance Crompton, CRC en Humanités numériques et Professeure adjointe au Département de communication (Université d’Ottawa)

S’inscrire pour l’accès virtuel

Basée sur le modèle mis en place par The Endings Project (https://endings.uvic.ca/), cette session de Boîte à outils en SHN montre comment construire des projets web qui sont prêts à être archivés et qui peuvent vivre sur le web sans correctifs, mises à jour ou migration une fois qu’ils sont terminés (ou lorsque les fonds de subvention sont épuisés !). dirigé par la professeure Constance Crompton, l’atelier commencera par un bref aperçu de HTML et CSS. Nous explorerons ensuite comment créer un site archivable, plat (c’est-à-dire sans base de données), avec une fonctionnalité de recherche.

2 novembre: Réseaux, bases de données et mémoires collectives : un regard sur la mémoire diasporique numérisée

Candide Uyanze, diplômée du programme Sciences humaines numériques (Université d’Ottawa) et de Digital Futures (de l’OCAD)

S’inscrire pour l’accès virtuel

Dans cet atelier, Candide Uyanze (ancienne étudiante des sciences humaines numériques à l’Université d’Ottawa) discutera du processus derrière « Digitized Diasporic Memory » [Mémoire diasporique numérisée]. « Digitized Diasporic Memory » est une archive de conversation collective qui explore les relations, les intersections, les connexions et les expériences divergentes entre les personnes noires de la diaspora africaine résidant sur l’Île de la Tortue. Candide expliquera comment elle a utilisé Airtable et NocoDB pour créer une base de données collaborative et participative qui contient des souvenirs et anecdotes audio. Ensuite, elle expliquera comment elle a utilisé Logseq (un logiciel libre pour créer des bases de connaissance) pour convertir la base de données en une application web qui cartographie et visualise les liens entre les histoires soumises par les participants du projet.

Avec une compréhension de la diaspora en tant que réseau et rhizome, Candide illustrera comment les logiciels libres et « freemium » peuvent être utilisés pour la narration collective, le partage des connaissances et ce qu’Anne-Laure Le Cunff qualifie de « mind-to-mind networks » [réseaux d’esprit à esprit].

16 novembre: Je peux voir ma langue : Utilisation de l’imagerie ultrasonore de la langue pour la recherche linguistique

Dre Suzy Ahn, Professeure adjointe au Département de linguistique (Université d’Ottawa)

S’inscrire pour l’accès virtuel

L’imagerie ultrasonore de la langue (« ultrasound tongue imaging » ou UTI) est devenue de plus en plus populaire dans le domaine de la linguistique, en tant qu’outil pour la recherche phonétique et phonologique et le travail de terrain. Dans cet atelier, la professeure Suzy Ahn aborderas certains détails techniques de l’imagerie ultrasonore de la langue, notamment ses avantages et ses inconvénients, la collecte des données et certaines méthodes d’analyse. Quelques sujets de recherche linguistique utilisant l’UTI seront présentés ainsi que la façon dont cette technique est applicable à d’autres domaines tels que l’apprentissage des langues secondes et l’orthophonie. 

30 novembre: Randonnée sur le terrain des données de recherche: découverte et (ré)utilisation des données chez les humanistes numériques

Lina Harper, étudiante du programme Maîtrise en sciences de l’information (Université d’Ottawa)

S’inscrire pour l’accès virtuel

Où les humanistes numériques trouvent-ils des données ? Comment les utilisent-ils ? Dans le cadre de la série Boîte à outils en SHN, étudiante de la Maîtrise en sciences de l’information Lina Harper partagera les résultats préliminaires de sa thèse sur les données et les chercheurs en SHN. Nous aborderons un peu la méthodologie pour montrer comment les entretiens peuvent être codés pour une analyse thématique dans NVivo. Lina s’appuiera également sur son expérience du TDAH pour réfléchir aux défis et aux opportunités que ces différences cérébrales apportent à la rédaction d’une thèse.